C'est quoi "Plane Truth"? C'est qui Jim Hardy?

Durant mes 17 années sur le circuit, j’ai eu l’opportunité de travailler avec de grands noms comme Dick Harmon, David Leadbetter et ses assistants. J’ai suivi de nombreux séminaires à travers l’Europe et les USA. Mais jamais je n’ai trouvé toutes les réponses à des questions telles que « Mais pourquoi ce coup-là vient-il continuellement saboter mes scores ?» ou « Pourquoi suis-je capable de comprendre ce que je dois faire mais pas capable de le faire ? »

Il y a dix mois, j’ai cru ne plus pouvoir jouer au golf. Une méchante blessure à l’épaule m’avait éloigné des parcours et fait perdre ma carte.
La perspective de ranger mes clubs au grenier devenait presque incontournable. Mais une fois ce chapitre terminé, comment continuer à écrire mon histoire et laisser vivre ma passion pour le golf ?
En devenant coach !

Le temps semblait donc venu d’aider les autres et les faire bénéficier de mes expériences.

Convaincue que pour donner il faut avoir des richesses, je me suis tournée vers Jim Hardy et son organisation Plane Truth pour devenir une coach de haut niveau capable d’aider tous les joueurs, du débutant à ceux d’élite..
Et lorsque je l’ai rencontré, en mars 2010 au Belfry, tout s’est éclairé !

Jim Hardy a crée Plane Truth et ses séminaires de Certification pour partager avec les professionnels du monde entier ses idées et croyances sur le mouvement du golf. Dans sa recherche, et elle a été longue, du swing parfait, il est arrivé à la conclusion qu’il n’y a pas de méthode de swing parfait. Mais il a aussi constaté que toutes les techniques, aussi variées soient-elles, relèvent de deux catégories. Les bras et le corps se meuvent soit sur le même plan soit sur des plans différents. C’est aussi simple que cela. Lorsque les bras se déplacent autour du corps depuis l’adresse (position de départ) sur le même plan des épaules, il appelle cela la technique du swing sur un plan. S’ils se déplacent plus verticalement sur un plan différent (et plus abrupt) de celui des épaules, il appelle cela la technique de swing sur deux plan. Et il vous fait répéter à l’infini les mots de John Jacobs, qu’il considère le père de l’enseignement moderne : « L’unique objectif du swing de golf est de produire un impact correct et répété. La méthode utilisée n’est d’aucune importance tant que le swing est reproductible. » En d’autres mots, ce n’est donc pas le « look » qui compte, mais l’efficacité du swing !

En me faisant apparaître ce qui apparaît aujourd’hui comme une évidence, Jim Hardy m’a aussi permis de comprendre pourquoi il s’est aussi construit une réputation – au plus haut niveau mondial – de « coach du come back »… Ce n’est pas par hasard si des joueurs tels que Peter Jacobsen, Olin Browne ou encore Bob Tway, Don Pooley ont réussi à briller sur le tour américain alors que leur carrière semblait s’orienter vers la porte de « sortie ». Leur « come back » porte une griffe : celle de Jim Hardy.

J’ai vécu cette double rencontre - car après la formation en mars au Belfry, je me suis rendue à Houston en octobre – comme une véritable révélation. Grâce à cette nouvelle approche qui demande, après avoir lu et étudié, de chercher, de comprendre, d’analyser et, enfin, de sentir et savoir, à chaque frappe de balle, ce qui se passe, j’ai eu l’impression de vivre un rêve !
Grâce à Plane Truth, j’ai non seulement retrouvé mon golf, mais aussi une envie, une motivation d’aller rejouer les qualifications du Tour. Aujourd’hui, j’ai ma carte, et de nouveaux moyens pour aider les golfeurs – de tout niveau – à mieux jouer !

Au début du mois d’avril, Jim Hardy viendra en Belgique pour former 21 autres pros. Nous sommes aujourd’hui 20 pros qualifiés en Europe et en Angleterre, et nous serons sans doute plus de 100 en 2012…

 

 
Lara Tadiotto

Je me suis tournée vers Jim Hardy et son organisation Plane Truth pour devenir une coach de haut niveau capable d’aider tous les joueurs, du débutant à ceux d’élite..

www.laratadiotto.com